Votre navigateur n'est pas assez récent pour une utilisation optimale du site, vous pouvez le mettre à jour en suivant le lien suivant : browsehappy.com
En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies

Nous avons fini de poser la paille sur le bâtiment administratif. Durant 3 longues semaines, nous avons usé de nos mains, d'un persuadeur (grosse masse en bois) et d'une fourche bèche pour rentrer les bottes de paille dans les caissons.

On peut vous le dire: la paille ça gratte ! Il a fallu aussi réajuster certaines de nos bottes avec notre compagne de travail: la scie aligator. Ca y est, notre nid est paillé !

 

Après les mains dans la paille, nous voilà les mains dans la terre: nous avons ensuite enduit les 4 façades en plusieurs étapes. La première couche que l'on nomme “la barbotine” consiste à faire une couche d'accroche. C'est un mélange d'argile et d'eau. C'est très agréable comme activité ! La deuxième couche que l'on nomme le “corps d'enduit” se déroule en “ 2 passes”. La première passe est composée de 2 seaux de paille, 3 seaux de sable et 2 seaux d'argile. Pour la deuxième passe, même mélange en rajoutant environ 20 % de chaux et un peu de sable pour finir de stabiliser le mur et le protéger de la pluie. La dernière couche se fera au printemps prochain car il faut attendre au mois 3 mois de séchage !